🟧 Vocabulaire de la biologie (liste de termes, expressions et définitions adoptés)

Références

NOR : CTNR2237359K
Source : JORF n°0004 du 5 janvier 2023, texte n° 57

Article

I. – Termes et dĂ©finitions

cible thérapeutique
Domaine : Santé et médecine/Pharmacologie-Toxicologie.
DĂ©finition : Agent pathogène ou structure endogène qui, dans une situation pathologique, fait l’objet d’un traitement thĂ©rapeutique chez l’homme ou chez l’animal.
Note :
1. Un agent pathogène peut être, par exemple, un virus, une bactérie ou un parasite ; une structure endogène peut être, par exemple, une protéine, un acide nucléique, un organe ou un tissu tumoral.
2. Selon la cible thĂ©rapeutique, le traitement peut consister soit Ă  l’Ă©liminer, soit Ă  modifier son fonctionnement afin de limiter sa nocivitĂ©.
3. On trouve aussi, dans le langage professionnel, le terme « cible biologique » utilisé dans ce sens.
Voir aussi : pharmacogénomique, pharmacorésistance, pharmacosensibilité.
Équivalent étranger : biological target, therapeutic target.
Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « cible biologique » au Journal officiel du 18 septembre 2011.

connexine, n.f.
Abréviation : Cx.
Domaine : Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire.
DĂ©finition : ProtĂ©ine transmembranaire des vertĂ©brĂ©s qui, associĂ©e Ă  d’autres protĂ©ines de la mĂŞme famille, forme des connexons.
Note : La connexine fait partie d’une famille de protĂ©ines.
Voir aussi : connexon, famille de protéines.
Équivalent étranger : connexin (Cx).

connexon, n.m.
Domaine : Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire.
Définition : Structure biomoléculaire composée de six connexines, qui constitue un pore hydrophile dans la membrane des cellules de certains tissus des vertébrés.
Note : Un connexon est toujours associé à un autre connexon de la cellule adjacente, les deux connexons formant ainsi une jonction communicante.
Voir aussi : connexine, jonction communicante.
Équivalent étranger : connexon.

espèce rĂ©active de l’oxygène
Abréviation : ERO.
Domaine : Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire.
Définition : Chacun des produits de la réduction du dioxygène qui, dans certaines conditions, peuvent devenir toxiques pour la cellule et déclencher un stress oxydant.
Note :
1. Les principales espèces rĂ©actives de l’oxygène sont l’ion superoxyde, le peroxyde d’hydrogène, le radical hydroxyle et l’oxygène singulet.
2. Il existe une production physiologique d’espèces rĂ©actives de l’oxygène dans les mitochondries durant le processus respiratoire.
3. Les espèces rĂ©actives de l’oxygène sont produites en grande quantitĂ© en contexte inflammatoire par les cellules immunitaires.
Voir aussi : stress oxydant.
Équivalent étranger : reactive oxygen species (ROS).

jonction communicante
Domaine : Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire.
Définition : Canal formé par deux connexons, qui met en relation les cytoplasmes de cellules voisines et permet des échanges de molécules en solution ou de signaux électriques.
Note : Chez les végétaux, les plasmodesmes jouent un rôle similaire à celui de la jonction communicante.
Voir aussi : connexon, jonction Ă©tanche, plasmodesme.
Équivalent étranger : gap junction.

jonction Ă©tanche
Domaine : Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire.
Définition : Assemblage de petites protéines transmembranaires présentes chez certains animaux, qui forment une barrière imperméable entre les membranes plasmiques de deux cellules épithéliales adjacentes.
Note :
1. La jonction Ă©tanche empĂŞche le passage d’eau et de solutĂ©s entre les faces externes et internes de l’Ă©pithĂ©lium.
2. On trouve aussi, dans le langage professionnel, le terme « jonction serrée ».
Voir aussi : jonction communicante.
Équivalent étranger : tight junction.

microglie, n.f.
Domaine : Biologie/Biochimie et biologie moléculaire.
DĂ©finition : Population de cellules du système immunitaire innĂ©, spĂ©cifiques du système nerveux central, qui interviennent notamment dans l’Ă©limination des dĂ©chets cellulaires par phagocytose et dans la maturation des rĂ©seaux neuronaux par trogocytose.
Note :
1. Les cellules de la microglie, appelées « cellules microgliales », jouent un rôle équivalent à celui des macrophages.
2. Dans des conditions pathologiques, les cellules microgliales peuvent soit déclencher ou amplifier la réaction inflammatoire, soit favoriser la régénération cellulaire.
Voir aussi : trogocytose.
Équivalent étranger : microglia.

stress oxydant
Domaine : Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire.
DĂ©finition : Perturbation dĂ©clenchĂ©e dans les cellules par un excès d’espèces rĂ©actives de l’oxygène, qui peut endommager les molĂ©cules organiques, induire des mutations Ă  l’origine de cancers, et accĂ©lĂ©rer le vieillissement cellulaire.
Note : On trouve aussi, dans le langage professionnel, le terme « stress oxydatif », qui n’est pas recommandĂ©.
Voir aussi : espèce rĂ©active de l’oxygène.
Équivalent étranger : oxidative stress.

trogocytose, n.f.
Domaine : Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire.
DĂ©finition : Processus par lequel une cellule capture et incorpore une petite portion de membrane appartenant Ă  une autre cellule.
Note :
1. Pour les cellules immunitaires, la trogocytose implique un transfert de molĂ©cules et peut entraĂ®ner l’acquisition de nouvelles fonctions.
2. Pour les cellules neuronales, la trogocytose permet d’Ă©liminer les prolongements et les synapses non fonctionnels.
Équivalent étranger : trogocytosis.

II. – Table d’Ă©quivalence
A. – Termes Ă©trangers

TERME ÉTRANGER (1) DOMAINE/SOUS-DOMAINE ÉQUIVALENT FRANÇAIS (2)
biological target, therapeutic target. Santé et médecine/Pharmacologie-Toxicologie. cible thérapeutique.
connexin (Cx). Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire. connexine, n.f. (Cx).
connexon. Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire. connexon, n.m.
gap junction. Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire. jonction communicante.
microglia. Biologie/Biochimie et biologie moléculaire. microglie, n.f.
oxidative stress. Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire. stress oxydant.
reactive oxygen species (ROS). Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie molĂ©culaire. espèce rĂ©active de l’oxygène (ERO).
therapeutic target, biological target. Santé et médecine/Pharmacologie-Toxicologie. cible thérapeutique.
tight junction. Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire. jonction étanche.
trogocytosis. Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire. trogocytose, n.f.
(1) Il s’agit de termes anglais, sauf mention contraire.
(2) Les termes en caractères gras se trouvent dans la partie I (Termes et définitions).

 

B. – Termes français

TERME FRANÇAIS (1) DOMAINE/SOUS-DOMAINE ÉQUIVALENT ÉTRANGER (2)
cible thérapeutique. Santé et médecine/Pharmacologie-Toxicologie. biological target, therapeutic target.
connexine, n.f. (Cx). Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire. connexin (Cx).
connexon, n.m. Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire. connexon.
espèce rĂ©active de l’oxygène (ERO). Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie molĂ©culaire. reactive oxygen species (ROS).
jonction communicante. Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire. gap junction.
jonction étanche. Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire. tight junction.
microglie, n.f. Biologie/Biochimie et biologie moléculaire. microglia.
stress oxydant. Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire. oxidative stress.
trogocytose, n.f. Biologie/Biologie cellulaire-Biochimie et biologie moléculaire. trogocytosis.
(1) Les termes en caractères gras se trouvent dans la partie I (Termes et définitions).
(2) Il s’agit d’Ă©quivalents anglais, sauf mention contraire.